les apprentissages sociaux et 2 autres sujets sur les jeunes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

les apprentissages sociaux et 2 autres sujets sur les jeunes

Message  Admin le Ven 10 Oct - 0:42

LES APPRENTISSAGES SOCIAUX

Pour bien vivre en société les jeunes doivent faire plusieurs apprentissages sociaux.
Les règles sociales :
La socialisation d’un individu exige de lui qu’il acquière un certain nombre de règles qui lui permettront de vivre dans sa société (= ne pas voler, respecter les limitations de vitesse…).
Les connaissances :
Elles permettent à l’individu de savoir s’adapter à la société ou à un groupe (elles sont nécessaires à « l’intégration ». l’obligation de l’enseignement participe à l’acquisition des connaissances.

La communication :
Elle favorise les relations internes du groupe.

Le rôle social :
Chaque individu, en fonction du groupe ou des groupes sociaux dans lesquels il est intégré, doit adopter des comportements prévisibles, des gestes « adaptés ».
Un même individu peu avoir plusieurs rôles (= une femme, mère de famille, peut être infirmière et membre d’un club de sport).

Exister socialement, c’est avoir des repères sociaux, c’est avoir une fonction sociale et en accepter les règles.

LES ECHECS DE LA SOCIALISATION


La délinquance :
Le délinquant est un être qui a décroché du groupe social. Il s’est exclu lui-même. Il s’est forgé un monde à lui, un univers dyssocial.

Définition :
Le délinquant refuse toutes les habitudes sociales, toute normalisation. Sa « dyssocialité » est considérée comme une désadaptation culturelle. Il opère toujours dans un milieu culturel radicalement différent du sien. Il se forge une manière d’agir et de penser très personnelle. En effet ses délits sont pour lui sa norme.

L’origine de la délinquance :
Elle peut s’expliquer par :
- l’immaturité de la personnalité
- les difficultés à s’identifier à un groupe
- l’absence de relations sociales ou affectives satisfaisantes
- l’incapacité à se situer dans un rôle social
- l’absence des valeurs et normes sociales.
Un individu qui s’éloigne par ses valeurs, ou ses comportements, des normes de son groupe, entre dans la déviance. La discipline, les exigences des rôles sociaux, il ne peut les comprendre, ni les assimiler. Le délinquant se sent incompris de la société, persécuté par les règlements de la société.

La marginalisation ou l’exclusion :
Facteurs de marginalisation :
- la maladie, l’infirmité, la vieillesse
- les déficits mentaux et moteurs, le handicap
- l’absence de racines (géographiques, familiales …)
- l’ostracisme social
- l’emprisonnement
Facteurs d’exclusion :
- les « nouveaux » dans un groupe
- les « immigrés » dans les villes
- les « apprentis » dans les milieux professionnels (adultes)
- les « chômeurs »
- les SDF

LE CONFORMISME CULTUREL DES JEUNES

Chaque génération d’adolescents adopte des goûts nouveaux en matière de vêtements, de distractions, d’idée politique, voire d’alimentation.

Les jeunes utilisent souvent très tôt les « modes culturelles » dans le but de :
- renforcer leur appartenance au « groupe »
- s’émanciper à l’égard de leur famille
- trouver leur identité
- adopter un langage commun (source de communication, de complicité…).

Admin
Admin

Messages : 59
Date d'inscription : 09/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://prepaifsi.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum