les jeunes et le suicide

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

les jeunes et le suicide

Message  Admin le Lun 13 Oct - 10:47

Les jeunes et le suicide


Introduction :

Avec 800 décès par an, le suicide est la seconde cause de mortalité chez les 15-24 ans après les accidents de la route. Selon une étude de l’INSERM, 8% des filles et 5% des garçons font une tentative de suicide à l’adolescence.

I Constat :

Chez les garçons, la mortalité est deux fois plus importante : ils choisissent, dans la grande majorité des cas, des moyens plus violents et radicaux, comme la pendaison ou les armes à feu.
Les filles privilégient les intoxications médicamenteuses ou la phlébotomie (elles se coupent les veines).

II Causes :


§ Problèmes scolaires : pression de réussite source de stress et d’anxiété, victime de violence, de racket

§ Exclusion

§ Problème avec la famille : conflits, famille désuni, maltraitance

§ Traumatisme sexuel : viol, inceste

§ Deuil

§ Déception amoureuse


Le jeune qui fait une tentative de suicide essaie d’attirer l’attention sur un problème qu’il ne peut plus gérer tout seul, appel à l’aide.
L’adolescent qui a fait une tentative de suicide s’attend à ce que les choses changent par la suite.


III Quels sont les signes avant-coureurs ?

Différencier « crise d’adolescence » et « crise suicidaire ».
§ Les modifications du comportement sont souvent éloquentes : repli sur soi, abandon de certaines activités, don de certains objets chers
§ Ne pas banaliser les menaces, allusions au suicide qui sont autant d'indices à prendre au sérieux : "Vous n'aurez plus longtemps à me supporter" ou "Je ne tarderai pas à vous débarrasser de ma présence".
§ Fugue

IV Comment les prendre en charge et les aider réellement à s'en sortir ?

Avant la tentative : L'écouter parler de sa détresse, communiquer, disponibilité, compréhension, aborder directement la question du suicide avec lui, restaurer l’envie de vivre.

Après la tentative : Prise en charge hospitalière. Elle comprend plusieurs entretiens avec un psychiatre ou un psychologue. Malheureusement, plus de la moitié des suicidant ne poursuivent pas ce suivi psychologique en sortant de l'hôpital.

Etre vigilant à la récidive : Selon l’INSERM (institut national de la santé et de la recherche médicale), 30 à 50 % des adolescents récidivent dans l’année qui suit leur première tentative.
Il existe divers associations que les suicidant et les proches peuvent joindre si ils ont besoin de conseils, de parler : « Suicide écoute », « Fil santé jeunes »

Prévention :
UNPS (Union nationale pour le suicide) = 5 février 2008, journée nationale pour la prévention du suicide : alerter, sensibiliser, informer l’opinion publique que le suicide n’est pas un sujet tabou


Conclusion :

La tentative de suicide est souvent un appel à l’aide, une manière radicale d’attirer l’attention pour montrer que l’on ne va pas bien et que l’on a besoin d’aide.
La prise en charge et le suivi médical de la personne est très importante pour éviter la récidive.

Admin
Admin

Messages : 59
Date d'inscription : 09/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://prepaifsi.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum