les suicides

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

les suicides

Message  Admin le Lun 13 Oct - 10:49

LES SUICIDES

Introduction :
Le suicide est la première cause de mortalité chez les hommes de 35 - 44 ans et la deuxième chez les jeunes, précise l’UNPS (Union National pour la Prévention du Suicide).
C’est un grave problème de santé publique puisque l'on recense annuellement en France 12000 décès par suicide, et que l'on estime à environ 160 000 le nombre de tentatives de suicide.
Augmentation de 60 % du taux de suicide au cours des cinquante dernières années.
Le suicide des hommes représentent 73% des suicidés.

Pourquoi les 3/4 des suicidés sont-ils des hommes?
Afin d’essayer d’expliquer cette surmortalité masculine, différents points sont mis en avant comme le recours au soin qui est moins fréquent que chez la femme. Ils vont essayer de résoudre seuls leurs problèmes afin de ne pas altérer l’image qu’ont leur famille, leurs amis ou les personnes qu’ils côtoient dans leur travail.
En voulant rester stoïque dans n’importe quelle situation l’homme ne va pas admettre qu’il a besoin d’aide, il va s’isoler de plus en plus et après une première tentative de suicide, il ne va pas forcement aller voir quelqu’un de spécialisé pour l’aider.
Aussi, les hommes ont un réseau social moins développé que celui des femmes, ils perçoivent moins de soutien moral en période difficile, entraînant un épuisement et par la suite une dépression.
Ils exerceront celle-ci sur leur famille et leurs proches, ils seront plus irritables avec une humeur changeante et entreront plus facilement en conflits.
Ils refuseront l’aide proposée et de ce fait les problèmes subsisteront alors que la famille impuissante sera découragée de ne pouvoir lui venir en aide.
De plus, les hommes seraient plus dépendants à l’égard de leur conjoint qui ajoute qu’elle est leur principal soutien émotif car c’est à elles qu’ils se livrent davantage.

La paternité serait un facteur de protection car le taux de suicide est moins élevé lorsque l’enfant se trouve dans le foyer.
Et pourtant certains pères divorcés qui n’ont pas la garde de leurs enfants sont plus susceptibles de se donner la mort.
Plus grave, le nombre important des décès masculins est notamment dû au fait que les hommes utilisent des moyens plus létaux pour attenter à leur vie comme les armes à feu, la pendaison, Carbone et la noyade.

Préventions :
- Depuis 96, l’UNPS décide de sensibiliser davantage (car une des 10 priorités nationales) en organisant une journée spéciale le 5 février avec chaque année une thématique différente.
Ces Journées Nationales pour la Prévention du Suicide seront également l’occasion de présenter les premiers travaux du "Comité d’Observation du Suicide et de sa Prévention" , souhaité par l’UNPS et mis en place sous l’égide du Ministre de la Santé et des Solidarités, Xavier BERTRAND.

- En 1998, M. Bernard Kouchner a décidé de faire de la prévention du suicide une priorité nationale de santé publique et s’est fixé comme objectif de passer en dessous de la barre symbolique des 10000 morts dues au suicide.
Cette stratégie tourne autour de 4 axes principaux : favoriser la prévention ; Mieux connaître les circonstances des suicides pour limiter l’accès aux moyens létaux ; améliorer la prise en charge des personnes en mal être et des familles ou proches des suicidant ; mieux connaître la situation épidémiologique.

- Les 11èmes Journées Nationales de Prévention du Suicide 2007 (thème: la prévention du suicide aux différents stades de la vie).
Elles ont permis de mettre en avant le Centre Popincourt qui est un Centre Médico Psychologique, géré par l’association Recherche et Rencontres qui lutte contre l’isolement et la prévention du suicide.
Le centre thérapeutique est donc une structure d’accompagnement et de soins dont la vocation est de lutter contre l’isolement et la prévention du suicide. Il reçoit en moyenne chaque année 800 personnes à partir de 16 ans qui souffrent d’isolement, sont suicidaires ou en détresse psychologique.
Les personnes pourront à travers différents ateliers ou entretiens individuels retrouver avec le temps la possibilité de s’exprimer, de créer et de communiquer. Cet établissement permet aux individus d’être suivis par une équipe pluridisciplinaire.
L’intervention de comédiens et d’animateurs introduit des activités d’expression, de création et de rencontre par l’intermédiaire de groupe de paroles. Le mime, l’expression picturale, le chant, l’expression plastique et le graphisme sont autant d’activités aidant les personnes en difficultés.

Le Centre travaille beaucoup en réseau avec d’autres organismes et son partenariat avec le cabinet Initiative Action Emploi (IAE) dirigé par Michel Le Roux, psychothérapeute, permet à de nombreuses personnes de retrouver un emploi et de se réinsérer dans la vie professionnelle.

- 12ème Journée nationale prévention du suicide en 2008 où le thème retenu est “Addiction et Suicide”.
4 thèmes :
- les acteurs intervenant en suicidologie et en alcoologie : leurs rôles, les structures hospitalières et sociales, les cloisonnements disciplinaires et les rapprochements possibles
- l’entourage des personnes concernées par les conduites additives et suicidaires
- l’influence des produits (toxicité, statut légal, rôle des produits dans les passages à l’acte).
- l’organisation actuelle des politiques publiques dans le cadre de la prévention globale.

Conclusion :
Sensibiliser l'opinion pour mieux prévenir les suicides. Le suicide est un sujet sur lequel il faut sensibiliser les Français afin qu’ils perçoivent certains signes de détresse provenant de certaines personnes de leur entourage.

Admin
Admin

Messages : 59
Date d'inscription : 09/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://prepaifsi.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum