le don d'organe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

le don d'organe

Message  Admin le Ven 10 Oct - 0:28

Le don d’organe

Quand peut-on donner ses organes ou tissus ?

Il existe deux types de donneurs. En effet on peut être donneur en étant décédé. Il faut juste avoir sa carte de donneur sur soi, et pour cela il faut s’inscrire soit à l’Etablissement Français des Greffes (EFG) ou directement sur le site de la Fédération des associations pour le don d’organes et de tissus humains (France ADOT).
Ou le dire à sa famille afin qu’elle puisse en témoigner auprès de ces organismes. Mais il est préférable d’être prévoyant et de demander sa carte de donneur.
Toutefois, il est nécessaire qu’une mort encéphalique ou cérébrale ait lieu sinon les organes ne peuvent pas être prélevés pour en suite être greffés. Sur un défunt on peut prélever organes et tissus. Puis le corps du défunt est remis à la famille mais dans son état initial.

A partir de quel âge peu-on être donneur ?
Pour être donneur, il n’y a pas de limite d’âge, il suffit juste que l’organe ou le tissu prélevé soit sain. En revanche si c’est un enfant qui est décédé d’une mort cérébrale, seuls les parents sont autorisés à consentir le don.
Il est à noter également que ni l’identité du donneur ni celle du receveur n’est révélée. Seuls les résultats des greffes peuvent être donnés à la famille du donneur par l’équipe médicale.

Que peut-on donner de son vivant ?
C’est le rein, un lobe de poumon, un lobe du foie. Ceci va de paire pour certains tissus et cellules souches hématopoïétiques (à l’origine des globules blancs ou rouges et des plaquettes du sang).
Quelles sont les greffes les plus fréquentes ?
Au niveau des organes :
- le rein, elle permet l’arrêt de la dialyse,
- Le pancréas afin d’éviter pour certains patients le traitement par insuline,
- Le foie, les poumons, le cœur ou l’intestin grêle ceux-là sont nécessaires lorsque l’organe concerné n’est plus en état d’assurer la vie du patient,
- la moelle osseuse, grâce à elle on reconstitue des cellules sanguines normales.
Au niveau des tissus :
- la peau par exemple pour les grands brûlés,
- les valves cardiaques ou les artères pour certaines infections,
- les os.
- la cornée, c’est lorsque la fine pellicule transparente à la surface de l’ œil est très abîmée.

Quand greffe-t-on ?
La greffe s’impose quand les médecins estiment que la maladie du patient est arrivée à un stade terminal.
Où quand il n’est pas possible de substitué un élément artificiel à l’organe ou au tissu malade.
Autre cas où on l’on a besoin d’une greffe, c’est quand les traitements ne suffisent plus ou ne sont plus supportés par le malade.

Mais qui décide de qui a droit? Qui sont prioritaires ?
C’est tout d’abord les médecins qui ont la décision d’une greffe. Puis les malades en attentes sont inscrits sur une liste nationale par l’équipe médicale qui les suit.
C’est l’Etablissement Français des Greffes qui gère cette liste. Parfois l’attente est vraiment longue pour les malades, elle dépend toutefois du nombre de greffons disponibles, mais aussi de l’organe concerné.
Mais les prioritaires sur ces listes sont les malades qui n’ont que quelques jours voire quelques heures devant eux.

Admin
Admin

Messages : 59
Date d'inscription : 09/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://prepaifsi.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum