hepatite B

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

hepatite B

Message  Admin le Jeu 9 Oct - 20:58

Hépatite B


Introduction :
L’hépatite B est une maladie du foie qui est due à un virus de la famille des Hépadnavirus. A l’instar du SIDA, l’hépatite B est considérée par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) comme un problème majeur de santé publique. En effet, il y aurait 350 millions de porteurs du virus dans le monde .Le virus étant très résistant et contagieux, des moyens de prévention ont été mis en place, à l’image du vaccin contre l’HVB.

Définition :
Une hépatite est une inflammation du foie causée soit par des substances toxiques, soit et c'est la majorité des cas par des virus. Ces virus, désignés par les lettres A, B, C, D, et E, diffèrent par leur mode de transmission et leur agressivité. Dans le cas des virus de l'hépatite B et de l'hépatite C, les porteurs chroniques risquent de développer une cirrhose hépatique avec un risque ultérieur de 3 à 5% par an de cancer du foie.


Epidémiologie :
- déjà 2 milliards de personnes infectées
- 350 millions deviennent des porteurs chroniques (le virus ne part pas)
- Dans les pays en développement (Afrique, Asie et Pacifique), les porteurs chroniques représentent 8% à 15 % de la population.
- Dans les pays en développement le cancer du foie causé par l'hépatite B figure parmi les trois premières causes de décès par cancer chez les hommes.
- En France, on estimait qu'environ 100 000 à 150 000 personnes seraient des porteuses chroniques du virus de l'hépatite B (VHB). Cependant selon l’Institut de Veille Sanitaire, les chiffres tourneraient maintenant aux alentours de 300 000.

La transmission :
Le virus de l'hépatite B se transmet par tous les liquides et sécrétions biologiques, le plus souvent par contact sexuel et par le sang. L'hépatite B est considérée comme une maladie infectieuse extrêmement contagieuse : le virus de l'hépatite B est 50 à 100 fois plus infectieux que celui du SIDA

Principales voix de transmission :
-les contacts sexuels
- les injections (toxicomanie)
- transfusions à risques
- la transmission de la mère à l'enfant à l'accouchement


La maladie :
L'hépatite B aiguë est souvent asymptomatique (90% des cas), ou provoque des symptômes évoquant une grippe (perte d'appétit et troubles digestifs, nausées, vomissements, fatigue, fièvre).

Cependant, les symptômes caractéristiques d'une inflammation aiguë du foie sont :

-jaunissement de la peau et des yeux (jaunisse ou ictère)
- urines foncées et selles décolorées
- fatigue extrême
- nausées
- vomissements
- douleurs abdominales



La période d'incubation de l'hépatite B varie de 45 à 180 jours.
Chez près d'une personne sur dix, et encore plus fréquemment chez le nourrisson et l'enfant en bas âge, l'hépatite B aiguë ne guérit pas et devient une infection chronique


Le traitement :
Il n'existe pas de médicament permettant de traiter une hépatite aiguë. L'efficacité des produits dits hépato protecteurs (protégeant le foie) n'est pas démontrée. La personne infectée doit attendre que le système de défense de son organisme vienne naturellement à bout des virus.
Aussi longtemps que la guérison n'est pas intervenue, les liquides et sécrétions naturelles du corps (= sang, sperme, sécrétions vaginales, salive) restent contagieux. Une fois l'hépatite guérie (90% des cas), le foie retrouve une santé parfaite et le patient est alors protégé toute sa vie contre cette maladie.
L'hépatite B chronique (10%) est traitée chez certains par l'Interféron-alpha, la Lamivudine ou l'Adefovir, mais il s'agit de traitements dont le coût se chiffre en milliers de dollars auxquels les malades des pays en développement ne peuvent accéder. En cas de cirrhose, une greffe du foie peut être pratiquée avec plus ou moins de succès.

Vaccin et prévention :

En raison du peu d'efficacité des traitements, la vaccination contre l'hépatite B est la principale mesure fiable et importante pour se protéger de cette maladie. Depuis 1981, on dispose de vaccins anti-hépatite B très efficace.
Trois injections de ce vaccin confèrent à 98% des personnes vaccinées une protection contre une infection par le virus de l'hépatite B. Chez 90% des personnes vaccinées, cette protection dure au moins dix ans, probablement même toute la vie.
Ce vaccin de surcroît prévient la survenue des graves complications que sont les hépatites aiguës fulminantes, les cirrhoses, les cancers (cancer du foie).
Cependant une controverse est apparue : Le vaccin contre l'hépatite B augmenterait le risque de sclérose en plaques. Les précautions à prendre pour éviter la transmission sont une utilisation systématique de préservatifs pendant les rapports sexuels et d’éviter l’échange de seringues usagées.
Des mesures de sensibilisation et d’éducation sont souvent menées chez les populations à risques (toxicomanes aux drogues injectables, etc.).Chez l’entourage du malade, il faut éviter l’échange de matériels en contact avec le sang (brosses à dents, rasoirs, ciseaux à ongles, matériel d‘épilation, etc.).
Le Ministre délégué à la Santé Bernard Kouchner a présenté le 20 février 2002 un nouveau plan de lutte contre les hépatites B et C. Les objectifs sont multiples : réduire la transmission, améliorer le dépistage et la prise en charge, renforcer la recherche et la surveillance épidémiologique.



Conclusion :
L'hépatite B est l'une des principales maladies humaines et pose un sérieux problème de santé publique à l'échelle mondiale. Depuis 1982, on peut l'éviter grâce à un vaccin sûr et efficace.
En 1991, l'OMS recommande à tous les pays d'ajouter le vaccin contre l'hépatite B à leur programme national de vaccination.
Aujourd'hui, 116 pays ont ajouté ce vaccin à leur programme de vaccination systématique. Pourtant, ceux qui en ont le plus besoin, les enfants des pays les plus pauvres, ne bénéficient pas de ce vaccin, dont le prix est excessif pour leur gouvernement.
L'Alliance mondiale pour les vaccins et la vaccination (GAVI) inaugure un nouveau mécanisme de financement international : le Fonds mondial pour les vaccins de l'enfance. Ce fonds va aider 74 pays à faible revenu à renforcer leur programme national de vaccination et à inscrire le vaccin contre l'hépatite B.

Admin
Admin

Messages : 59
Date d'inscription : 09/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://prepaifsi.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum