fiche sur Le dopage

Aller en bas

fiche sur Le dopage

Message  Admin le Ven 10 Oct - 0:29

Le dopage

Introduction :
Le dopage est un problème complexe et très controversé. L’enjeu économique et politique est énorme, car depuis une quinzaine d’années, des capitaux importants sont investis dans le sport.

Le dopage s’est développé à mesure que les disciplines sportives devenaient professionnelles. En Europe, trois disciplines sont particulièrement exposées au dopage : le cyclisme, le football et le tennis.
Pourquoi les sportifs se dopent-ils ?
Le surmenage et le déracinement des sportifs les obligent à trouver des moyens de tenir physiquement et moralement. Le sportif doit gagner et la pression du Club et des autres sportifs est très importante.
Le rapport de synthèse sur le dopage et les pratiques sportives du CNRS donne 6 raisons de se doper :
- Accroître le potentiel aérobie : augmenter l’oxygénation des muscles
- Augmenter la puissance musculaire
- Diminuer la sensation de fatigue
- Opérer des modifications morphologiques
- Lutter contre le stress
- Masquer la prise de médicament en diluant les urines (diurétiques)
Les produits dopants :
- les stimulants qui réduisent la sensation de fatigue physique : amphétamines, cocaïne, caféine...
- Les narcotiques, naturels ou synthétiques qui diminuent la sensation de douleur : dextromoramide, diamorphine (héroïne), méthadone, morphine, pentazocine, péthidine et substances apparentées.
- Les agents anabolisants qui entraînent une augmentation de la force et de la puissance des muscles et qui sont divisés en 2 classes :
- les stéroïdes anabolisants androgènes (SAA) : testostérone, nandrolone, stanozolol ...
- les bêta-2 agonistes.
- Les diurétiques qui sont utilisés pour perdre du poids et diluer les produits dopants ingérés.
- Les hormones peptidiques, les glycoprotéiniques qui favorisent le développement de la masse musculaire : gonadotrophine chorionique (HCG), gonadotrophine chorionique humaine, corticotrophine (ACTH), hormone de croissance (hGH), somatotrophine.
Les méthodes interdites :
- Le dopage sanguin c’est à dire l’administration de sang, de globules rouges ou de produits apparentés à un athlète.
- Les manipulations pharmacologique, chimique ou physique dont le rôle est de modifier les échantillons d'urine collectés pour les contrôles.
Les classes de substances soumises à certaines restrictions :
- Alcool
- Marijuana
- Anesthésiques locaux
- Corticostéroïdes qui diminuent les inflammations. L'utilisation locale ou par injection intra-articulaire est seule autorisée.
- Bêtabloquants qui abaissent le rythme cardiaque.
Les problèmes de santé les plus préoccupants sont :
- les conséquences des associations médicamenteuses : en effet les sportifs ont besoin de plusieurs produits pour améliorer leurs performances et ne tiennent pas compte des interactions.
- la pharmacodépendance à certaines substances telles que la caféine, les amphétamines, la cocaïne, le cannabis.
- les troubles psychologiques et du comportement induits en particulier par les stéroïdes anabolisants.
Le rôle du médecin du sport :
Son rôle est d’optimiser la préparation des sportifs et d’empêcher les " dérapages " du dopage en suivant le sportif et en lui proposant des solutions alternatives : organisation de l’entraînement, proposer une hygiène de vie compatible avec la compétition (alimentation, psychologie).
Les contrôles :
L’efficacité des tests actuels est toute relative pour plusieurs raisons :
• les athlètes connaissent les seuils autorisés et savent à quel moment ils doivent arrêter le traitement pour que les produits ne soient pas décelables.
• Il existe une course permanente entre ceux qui inventent de nouveaux produits ou méthodes de dopage et ceux qui sont chargés de découvrir ces produits.
• Les contrôles sont insuffisants et devraient être plus souvent inopinés, ce qui en augmenterait l’efficacité.
Les actions de prévention :
Le Ministère de la Jeunesse et des sports a multiplié ces dernières années les actions de prévention et de lutte contre le dopage.

Le CNOSF (Comité National Olympique et Sportif Français) a mis en place fin 1997 l'APSD (Agence de Prévention Sportive contre le Dopage).
Il a lancé avec le Ministère de la jeunesse et des Sports une campagne de sensibilisation qui se décline en 4 éléments :
- numéro vert " Ecoute dopage " (0 800 15 2000),
- La Règle du Jeu (promouvoir l'éthique sportive en récompensant des initiatives de terrain dans le domaine de la lutte contre la violence et le dopage).
- Trivial Prévention Dopage = Cet outil de prévention qui se présente sous la forme d'un Cd-rom permet, non seulement d'informer, de sensibiliser, mais aussi d'évaluer les connaissances grâce à un module statistique intégré.
- La mallette d'information Le Sport pour la Santé = sensibiliser les jeunes sportifs et l'ensemble des acteurs constituant son environnement aux bonnes pratiques du sport et à la prévention contre le dopage.

Admin
Admin

Messages : 58
Date d'inscription : 09/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://prepaifsi.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum